Prince Lestat / Anne Rice

Editions Michel Lafon

Je tiens d’abord à remercier les éditions Michel LAFON et Livraddict pour ce partenariat.

Je croyais d’abord à une rumeur et je m’étais depuis longtemps résignée à penser que les chroniques des vampires s’étaient finies avec « Cantique sanglant » le tome 10, mais je suis très heureuse de pouvoir me replonger dans l’univers d’Anne Rice et de ses Vampires.

Une plume exceptionnelle et sans pareille, il est nécessaire à mon avis d’avoir lu au moins les 3 premiers tomes pour pouvoir lire « Prince Lestat ». Moi qui est pourtant lu les 10 autres tomes, j’étais parfois perdue.

J’ai eu tout de même un peu de mal à accrocher à la façon dont l’histoire et l’intrigue est amenée, une « Voix » fait trembler le monde des vampires et réveille les Anciens en les poussant à brûler les novices, d’un chapitre à l’autre nous allons rencontrer de trop nombreux nouveaux vampires qui nous révélerons leur passé mais surtout leur lien avec la « Voix ». Nous visiterons l’Histoire avec nos différents vampires toujours aussi romantiques et nostalgiques du temps auquel ils appartiennent.

Nous apprendrons enfin qui est à l’origine de la création du Talamasca mais cette révélation soulève encore plus de questions auxquelles j’espère le prochain tome répondra (s’il y en a un) .

J’ai trouvé un peu difficile à avaler le passage ou l’on découvre qui est Viktor, autant les romans d’Anne Rice sont censés être des récits écrits par de « vrais » vampires et pour ma part en lisant ses romans j’ai pris plaisir à le penser, mais là avec Viktor on nage totalement dans le fantastique et je trouve que ce personnage aurait pu être « créé » autrement. Je ne vous en dis pas plus pour ne pas Spoiler.

Lestat le garnement, la rock star, le rebelle, se retrouve narrateur sur certain chapitre mais trop peu à mon gout, son nom étant sur la couverture on aurait pu s’attendre à en avoir un peu plus.

Malgré tout ce fut une bonne lecture mais j’ai eu du mal à en voir le bout, au quart du livre j’ai compris qui était la « Voix », je me suis dit que non c’était trop évident et que je devais me tromper, mais non pas de revirements à la fin, j’espère que l’on retrouvera Viktor et Rose dans un prochain roman mais j’ai quelque doute car ce tome sonne comme un au revoir, on se sent mélancolique et triste à la fin de ce roman.

Résumé : 

Lestat a parcouru le monde de manière bien solitaire ces dernières années, ces compatriotes et amis l’ont cherché sans succès. Depuis quelques temps, une Voix lui parle, à lui et à d’autres vampires leur commanditant de tuer leur propre race. Récemment, Benji, le protégé d’Armand, tient une émission radio, prêchant pour le rassemblement et l’alliance de tous les vampires pour lutter contre un détracteur s’amusant à multiplier les massacres des vampires les plus jeunes. A côté de ça, Fareed et Seth, scientifiques et vampires, ont mis en place un programme de recherche sur la composition des vampires et cherchent à répondre scientifiquement à la question de « Qu’est-ce qui anime les vampires ? », ils multiplient les expériences dans ce but. Tout est lié pourtant et Lestat semble bien être le seul capable de gérer une telle crise, tous pense de la même façon, acceptera-t-il alors cette responsabilité ? et qui peut bien être cette Voix ?

Facebook : Maman-tu-lis-quoi
Twitter : mamantulisquoi
Livraddict : maman-tu-lis-quoi
Babelio : maman, tu lis quoi ?
Instagram : mamantulisquoi
Goodreads : maman tu lis quoi ?
BookNode : mamantulisquoi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s