Cet été là / Lee Martin

Cet été là Lee Martin
Editions Sonatine 320 pages

Merci aux Editions Sonatine et au site Babelio de m’avoir permis de lire ce roman

Mon avis :

Une ambiance oppressante ou la sécurité n’est qu’un leurre, un questionnement sur la nature humaine et sur ce que nous pourrions faire pour garder notre plus honteux secret.

Ce qui m’a tout de suite plu, c’est la façon dont l’auteur nous raconte cette histoire. Katie, 9 ans à disparue, jusque-là rien de particulier, mais nous n’allons pas suivre d’enquête mais nous allons faire connaissance avec son frère, ses parents, son professeur particulier, un couple de voisins, au fils des chapitres, ils vont nous raconter leur vie, leurs pensées, leurs secrets …. Mais surtout les personnages nous livrent les derniers instants de vie de Katie, comme un aveu 30 ans plus tard, ces personnes se livrent à nous comme à un confident, leurs souvenirs de cet été-là et le poids de leurs secrets est trop lourd, et ils nous les racontent avec tendresse et tristesse. Et s’ils avaient fait autrement, cette petite fille serait-elle encore vivante.

On se met à la place des personnages car même si au final on juge que Non, nous n’aurions pas fait ainsi, il faut se l’avouer, oui tout le monde est ainsi, le roman est tellement proche de la réalité que s’en ai malsain, car oui, c’est réel et ça se passe sous nos yeux, tous les jours.

Au fil des pages et des révélations, on s’aperçoit que les secrets sont tout aussi sombres les uns les autres, mais surtout que si chacun c’était posé la question, ou dit quelque chose, les choses ne se serait pas fini ainsi.

Le roman est bouleversant d’authenticité, je n’ai eu aucun mal à m’imprégner de l’histoire (peut-être un peu trop) mais les dernières pages étaient tellement oppressantes que j’en avais la gorge serrée.

Un grand bravo à l’auteur pour cette approche du thriller.

ATTENTION SPOILER !

J’avais tant d’espoir de voir cette petite fille retrouvée, car oui même dans les thrillers ou le sujet est la disparition d’un enfant, en grande partie ça fini bien. Et ce roman se termine mal pour cette enfant, et ça rend d’autant plus ce roman lourd. Le terminer m’a laissé triste et sans consolation.

Résumé : 

Tout ce qu’on a su de cette soirée-là, c’est que Katie Mackey, 9 ans, était partie à la bibliothèque pour rendre des livres et qu’elle n’était pas rentrée chez elle. Puis peu à peu cette disparition a bouleversé la vie bien tranquille de cette petite ville de l’Indiana, elle a fait la une des journaux nationaux, la police a mené l’enquête, recueilli des dizaines de témoignages, mais personne n’a jamais su ce qui était arrivé à Kathy. Que s’est-il réellement passé cet été là ? Trente ans après, quelques-uns des protagonistes se souviennent. Le frère de Katie, son professeur, la veuve d’un homme soupçonné du kidnapping, quelques voisins, tous prennent la parole, évoquent leurs souvenirs. Des secrets émergent, les langues se délient. Qui a dit la vérité, qui a menti, et aujourd’hui encore, qui manipule qui ? Avec ce magnifique roman polyphonique, littéralement habité par le désir et la perte, Lee Martin nous entraîne dans la résolution d’un crime à travers une exploration profonde et déchirante de la nature humaine.


Facebook : Maman-tu-lis-quoi
Livraddict : maman-tu-lis-quoi
Babelio : maman, tu lis quoi ?
Instagram : mamantulisquoi
Goodreads : maman tu lis quoi ?
BookNode : mamantulisquoi
Mylibrary : mamantulisquoi
Twitter : mamantulisquoi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s