Book Haul Salon du livre Policier – 2017

Pour retrouver ma journée au salon du livre Policier en détails : ICI

Territoires Tome 2 – Olivier Norek (éditions Pocket)

Résumé:
Depuis la dernière enquête du capitaine Victor Coste et de son équipe, le calme semble être revenu au sein du SDPJ 93. Pas pour longtemps, hélas ! L’exécution sommaire de trois jeunes caïds va les entraîner sur des pistes inimaginables. Des pains de cocaïne planqués chez des retraités, un chef de bande psychopathe d’à peine treize ans, des milices occultes recrutées dans des clubs de boxe financés par la municipalité, un adjoint au maire découvert mort chez lui, torturé…
et Coste se retrouve face à une armée de voyous impitoyables, capables de provoquer une véritable révolution. Mais qui sont les responsables de ce carnage qui, bientôt, mettra la ville à feu et à sang ? Avec ce polar admirablement maîtrisé, Olivier Norek nous plonge dans une série de drames terriblement humains et de stratégies criminelles – loin d’être aussi fictives qu’on pourrait le croire – où les assassins eux-mêmes sont manipulés.

Surtension Tome 3 – Olivier Norek (éditions Michel Lafon)

Résumé:
Le capitaine de police, Coste, doit protéger un membre de son équipe. Il se retrouve au coeur d’une histoire réunissant pédophile, assassin, kidnappeur, braqueur… Pour s’en sortir, il devra faire face à ses démons.

Un jouet mécanique – Marie Neuser (éditions Pocket)

Résumé:
Un été torride dans le Cap Corse. Anna, adolescente maussade et rebelle, s’ennuie ferme dans le hameau en ruine où elle passe ses vacances en compagnie de ses parents. Un quotidien trop banal, ponctué de repas, de bains de soleil et d’allers-retours entre cette bâtisse nichée dans les collines et la plage en contrebas. Toute à ses rêves d’idéaux, de rock’n’roll et d’ailleurs, Anna voit d’un oeil noir l’arrivée d’Hélène, sa soeur aînée qu’elle n’apprécie guère, et du bébé de celle-ci. Tourmentée par la solitude et l’hostilité d’Acquargento, ce lieu sauvage, la jeune fille commence à nourrir des soupçons quant au comportement de sa soeur envers le bébé. Imagination délirante d’une ado sensible ou drame morbide qui va mal se terminer ?
Jeune professeur d’italien à Marseille, Marie Neuser publie là son second roman, après le très remarqué Je tue les enfants français dans les jardins (L’écailler, septembre 2011). Drame psychologique intimiste et mortel, Un petit jouet mécanique plonge le lecteur dans une ambiance moite et angoissante dont il ne sort pas indemne.

Je tue les enfants français dans les jardins – Marie Neuser (éditions Pocket)

Résumé:
Lisa, jeune prof d’italien, a du mal avec ses élèves. Chahuts, insultes, affrontements, menaces, la tension monte et quelques éléments récalcitrants rendent sa vie littéralement insupportable, à l’intérieur du lycée aussi bien que dehors.
Lisa se sent seule et en danger, encore plus lorsque la seule élève sur qui elle comptait se suicide pour éviter un mariage forcé. Après avoir essuyé jour après jour les insultes les plus grossières et intimes, après avoir été molestée devant ses élèves, la jeune enseignante commence à se forger une carapace implacable. Face aux caïds de sa classe qui la méprisent et la maltraitent, comment la petite prof peut-elle réagir ?

Bienvenue à Cotton’s Warwick – Michaël Mention (éditions Ombres Noires)

Résumé:
Australie, Territoire du Nord. Dans l’Outback, on ne vit plus depuis longtemps, on survit. Seize hommes et une femme, totalement isolés, passent leurs journées entre ennui, alcool et chasse. Routine mortifère sous l’autorité de Quinn, Ranger véreux. Tandis que sévit une canicule sans précédent, des morts suspectes ébranlent le village, réveillant les rancoeurs et les frustrations. Sueur, folie et sang. Vous n’oublierez jamais Cotton’s Warwick.

Mes crimes en Berry – Serge Janouin-Benanti (Geste éditions)
Résumé:

Toutes écrites à la première personne du singulier, ces nouvelles nous plongent dans l’intimité d’affaires criminelles singulières. Coupables ou simplement accusés, ces hommes ou ces femmes nous racontent leur vie : inexcusable, révoltante, pitoyable ou simplement ratée. Bêtes immondes qui nous révulsent, falots égoïstes ballottés par les événements, ou victimes brisées par la vie, ces hommes et ces femmes ont une histoire captivante du début à la fin.

Profondément ancrés dans leur région, les narrateurs nous font découvrir les villes et villages de la Champagne berrichonne, des Boischaut et du Sancerrois. Un voyage en Berry au cœur des hommes et des terroirs !

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s