Editions Mazarine

Coup de cœur

Un roman qui a fait vibrer mon cœur d’enfant et de maman.

Mon avis :

Dès les premières pages j’ai été happée par l’histoire, Gustave est un élève comme il y en avait et qu’il y aura toujours, de ceux qui ne comprennent pas comme les autres et ne se sentent pas à leur place dans ce système scolaire où chacun doit rentrer dans sa case et faire selon LA méthode d’apprentissage.

Ce roman c’est un cri du cœur, en temps qu’élevé qui a eu des difficultés avec les méthodes de certains professeurs et en temps que maman qui essaie d’aider ses enfants dans un système scolaire qui n’a pas le temps d’aider un élevé en difficulté.

Ce roman est malheureusement réaliste, mais il m’a profondément touchée, je découvre la plume de l’auteur avec ce roman et dès que j’ai refermé son roman (en pleurs), j’ai acheté ses autres romans.

Je ne peux pas trop vous en dire et c’est difficile, de vous dire pourquoi j’ai tant aimé ce roman sans trop vous en dévoiler mais ce que je peux vous dire avec certitude c’est que ce roman vous touchera et pour ma part restera longtemps dans mon petit cœur de lectrice (et de maman).

Résumé :

A l’école, il y a les bons élèves … et il y a Gustave. Depuis son radiateur au fond de la salle, cet éternel rêveur scrute les oiseaux dans la cour ou les aiguilles de la pendule qui prennent un malin plaisir à ralentir. Il aimerait rapporter des bonnes notes à sa mère, mais ce sont surtout les convocations du directeur qu’il collectionne. Pourtant, Gustave est travailleur. II passe plus de temps sur ses devoirs que la plupart de ses camarades, mais contrairement à Joséphine, sa grande-sœur pimbêche et première de classe, cela ne rentre pas.
Pire, certains professeurs commencent à le prendre en grippe et à le croire fainéant. Parfois, il suffit d’un rien pour qu’une vie bascule du bon côté… Un roman universel, vibrant d’humour et d’émotion

Sur Instagram

« Hier j’ai commencée une nouvelle lecture, j’y croyais à moitié mais je me suis lancée … des les premières pages je suis tombée sur le cu, ce roman est fantastique et tellement dans le vrai, je me suis parfois reconnue dans le personnage de Gustave mais je ne vous en dirai pas plus il me reste encore 100 pages mais déjà je le sais, ce sera un coup de cœur »

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s