Editions Calmann-Lévy

COUP DE CŒUR !

Dans le rôle de l’auteur qui embrouille complètement son lecteur je demande Donato Carrisi.

Mon avis :

Comment vous parler de ce roman sans vous en dévoiler le plus important, nous allons nous plonger dans ce que les psychopathes font de pire.

Le labyrinthe que nous arpentons avec la victime est insoutenable, plongé dans la peur et la manipulation psychologique, l’auteur nous donne ce qu’il y a de plus noir et de plus terrifiant.

J’ai été totalement absorbée par ma lecture, j’étais en immersion totale dans l’histoire, j’ai retenu ma respiration sans m’en rendre compte, parce que ce roman se lit en apnée, la tension est palpable du début à la fin.

En parlant de la fin … que dire à part que je n’ai rien vu venir et que j’en avais le souffle coupé. Quand je lis un roman, je ne peux m’empêcher d’échafauder des théories sur le meurtrier et en général j’ai souvent raison, avec les romans de Donato Carrisi j’ai toujours été bluffée car je n’ai jamais réussi à y trouver des indices ou même à deviner qui était le meurtrier, mais là … je suis complétement abasourdie par ce dénouement et il me tarde de me plonger dans le prochain.

Résumé :

Dans une atmosphère étouffante, dans une ville engourdie par une vague de canicule, une jeune femme est retrouvée dans les bois, nue avec une jambe cassée. Elle a réussi à s’échapper après une longue séquestration. Elle est encore vivante, mais totalement désorientée.
Aussitôt prise en main dans un hôpital spécialisé, la jeune femme est interrogée par un spécialiste, le Docteur White, mais ne se souvient que de quelques bribes de ce qui lui est arrivé. Un homme, un labyrinthe, un bébé… Tout est flou. Cependant, son identité a bien été retrouvée: il s’agit de Samantha, kidnappée il y a quinze ans, un cas surmédiatisé à l’époque. Sa réapparition fait la une de tous les journaux et met la police dans l’embarras. C’est alors que le détective privé Bruno Genko décide de reprendre l’enquête qu’il avait démarrée à l’époque, embauché par les parents de la victime. Cependant, la donne a changé car Genko, atteint d’une grave maladie, sait que ses jours sont comptés: le cas de Samantha sera sa dernière mission.
De fil en aiguille, Genko parvient à retrouver des indices ignorés à l’époque, et commence à faire le lien avec des enfants abusés par le clergé… Mais où se cache donc le kidnappeur sadique qui a enfermé Samantha ? Et, en a-t-il enfermé d’autres ?
Le compte à rebours s’enclenche, l’ombre du Chuchoteur plane, et Bruno Genko a si peu de temps pour résoudre l’enquête…

Sur Instagram

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s