Le cercle des tricoteuses / Ann Hood

 

cercle des tricoteuses

Un excellent roman lu en quelques jours, aussitôt acheté aussitôt lu

J’ai tout d’abord été attirée par le titre car moi-même je suis tricoteuse et comme en ce moment je souhaite élargir mon horizon littéraire c’est l’occasion ou jamais. Je n’ai pas été déçue un seul instant.

L’histoire ma fortement émue au point de laisser couler quelques larmes tout au long du livre. Chacune des histoires nous délivre le courage de reprendre sa vie malgré les horreurs et la tristesse dont les personnages on fait preuve.

Les personnages sont très attachants et la lecture très fluide.

Mary vient de perdre sa fille qui à succomber à une méningite, sa mère avec qui elle entretient une relation plutôt froide lui conseille de se mettre au tricot pour surmonter cette épreuve et recommencer à vivre. Alice la gérante du magasin de laine « La Grande Alice » va alors l’initier aux différents points de tricot et l’inviter aux réunions du Cercle de Tricot. Lors de celles-ci Mary va rencontrer d’autres femmes qui comme elle va le découvrir au fils de la complexité des points de tricot que chacune d’elles va lui enseigner, qu’elles aussi ont traversées des épreuves tout aussi dure que la sienne. Lorsque qu’elle leurs rend visite celles-ci se livrent et chacune de ses histoires l’aide à reprendre les choses simples de la vie, aller travailler ou se réjouir du bonheur des autres.

Mais nous suivrons aussi son combat pour garder son couple uni malgré l’infidélité de son mari et découvrirons le lourd secret de sa mère avec qui elle entretient une relation sans émotions.

Résumé : 

Mary vient de perdre son unique enfant. Elle est désespérée et s’enfonce peu à peu dans la dépression. Jusqu’au jour où elle découvre les vertus du tricot. Avec des aiguilles et une pelote de laine entre les mains, Mary apprend à occuper son esprit sans ressasser sa douleur. Dans le magasin de tricot d’Alice, elle rejoint le « cercle des tricoteuses ». Il y a Scarlet qui, derrière son sourire, dissimule un vrai chagrin. Beth est le modèle de la femme au foyer, mais son univers rassurant est sur le point de s’effondrer. Et que cache Ellen, l’Irlandaise qui semble porter le poids du monde sur ses épaules ? Alors que les semaines passent, sous l’œil de la mystérieuse Alice, des amitiés improbables se forment. Des secrets sont révélés et des pactes noués. Chaque membre du club doit apprendre à aller de l’avant et affronter son avenir…

Livraddict : maman-tu-lis-quoi
Facebook : Maman-tu-lis-quoi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s